Portrait d’un passionné de chasse à la tonne, suivi dans toutes les étapes indispensables à la préparation d’une nuit au cœur des marais de Rochefort.

Portrait d’un président d’ACCA qui organise une battue aux chevreuils et veille au respect des consignes de tir et de sécurité.

Portrait d’un piégeur de l’Aunis qui a plus d’un tour dans son sac pour attraper les goupils et contribuer aux équilibres entre les espèces prédatrices et le petit gibier sédentaire.

Portrait d’un jeune médecin de campagne qui nous fait découvrir la chasse à courre du lièvre, dont il est passionné depuis l’enfance. Reportage dans la région de MATHA.

Portrait d’un estimateur de dégâts de grand gibier, au fil de la gestion d’un dossier qui le conduit dans le vignoble charentais.

Le suivi des populations de lièvres, de cervidés et d’autres espèces donne lieu à des sorties nocturnes chaque hiver en Charente Maritime. Voyage au bout d’une nuit pleine de rencontres.

Début décembre, le lycée hôtelier de La Rochelle organise une semaine de la chasse en partenariat avec la fédération. Les chasseurs livrent du gibier que les élèves et leurs professeurs revisitent pour des recettes au goût du jour. Une opération installée depuis sept ans, à la fois pédagogique et gastronomique.

Chasseurs et agriculteurs s’unissent pour développer des cultures favorables à la faune sauvage. Reportage à Blanzac les Matha pour mieux comprendre le cheminement des projets et en rencontrer les acteurs.

La fédération assure auprès des chasseurs de gibier d’eau à la tonne un accompagnement pour favoriser des pratiques de gestion favorables à l’avifaune et aux objectifs d’économie de la ressource en eau.

La surveillance sanitaire de la mortalité anormale de la faune sauvage est une activité en plein développement au sein de la fédération des chasseurs. Du signalement d’un lièvre trouvé mort à l’autopsie d’un chevreuil, en passant par la collecte de rates de sangliers, une journée avec le référent de la fédération permet de mesurer la variété d’une mission d’intérêt public.

Chasseurs et chercheurs au Pôle Nature de la Cabane de Moins en Charente-Maritime. Un programme de capture d’oiseaux à l’aide d’un double filet déclenché à distance. Objectif : apporter des connaissance sur les oiseaux afin de savoir s’ils vivent en parfaite harmonie avec leur milieu.

La mordorée est par excellence un gibier qui attire les passionnés. Le suivi dont elle fait l’objet implique autant les membres du Club National des Bécassiers que les professionnels de la fédération des chasseurs et de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.  Chassée le jour, approchée la nuit pour des tentatives de baguage, la bécasse est décidément un gibier qui compte.

Ce n’est pas une réserve naturelle mais une réserve de chasse et de faune sauvage. Labellisé pôle nature par le Département, le site de la cabane de Moins est une propriété de la fédération des chasseurs.

Rencontre avec un chasseur à l’arc, qui nous fait découvrir sa passion et les exigences d’un mode de chasse en voie de développement en Charente-Maritime.

Elever des perdrix rouges destinées au repeuplement : une marque certifiant la qualité génétique et le respect d’un cahier des charges rigoureux. Reportage dans un élevage de Courcelles.

Avec 471 ACCA, la Charente Maritime présente un maillage associatif exceptionnel. Rencontre avec un président d’ACCA qui témoigne du rôle de son association pour la préservation des équilibres…

La Charente Maritime, deuxième destination touristique de France, attire aussi des vacanciers chasseurs. Avec l’opération « chasse vacances », la fédération et des ACCA volontaires leur proposent un séjour dédié au tir à l’approche du brocard.

L’examen du permis de chasser se prépare toute l’année au centre de Saint Julien de l’Escap. Plus de 400 candidats y suivent la formation préparatoire et reviennent y passer les épreuves. Présentation en image à travers le témoignage d’un formateur de la fédération et d’une candidate.

La chasse estivale du renard est en plein développement en Charente Maritime. La fédération des chasseurs répond à la demande et organise des formations pour les personnes intéressées. Reportage au centre de formation de Saint Julien de l’Escap.

Immersion au cœur de la dix-huitième édition de la fête de la chasse, du chien et de la nature. Organisé par le Groupement d’intérêt cynégétique des Fins Bois, cet évènement estival est incontournable pour tous les acteurs de la filière chasse. Un succès populaire à découvrir.

Reportage dans les pas des agents de développements assermentés de la fédération, lors d’un dimanche passé à surveiller les territoires et à contrôler le respect du plan de gestion du lièvre dans le Nord de la Charente Maritime.

Les chasseurs peuvent valider chaque année leur permis de chasser grâce à une procédure simplifiée dite du « guichet unique ». Reportage au siège de la fédération pour découvrir l’envers du décor d’un service qui traite près 20 000 dossiers en trois mois.

Une opération qui existe depuis quatre ans en Charente-Maritime, mise en place par la FDC17 avec une forte implication des ACCA. Objectifs : recruter de nouveaux adhérents et motiver notamment les jeunes.

Ils ont fait un sans faute à l’examen du permis de chasser ou sont dans le top 30 des meilleurs résultats. Quatorze jeunes ont participé à une battue aux sangliers à Mortagne-sur-Gironde. Une très belle journée dans les roselières de l’estuaire.