Feldlerche // Eurasian skylark (Alauda arvensis)

Les chasses aux pantes et à la matole autorisées puis annulées

Les arrêtés ministériels d’autorisation des chasses traditionnelles ont été publiés dans la nuit du 14 au 15 octobre. Mais aussitôt le Coseil d’Etat les a annulés

Les arrêtés sont datés du 12 octobre 2021, la veille du dernier Conseil des ministres. Ils indiquent que la chasse aux alouettes des champs au moyen de pantes (filets) et de matoles (cages) est à nouveau autorisée dans les départements des Landes, de la Gironde, du Lot-et-Garonne et des Pyrénées-Atlantiques.

Le nombre maximum d’oiseaux chassés est fixé pour chaque département.

Les chasseurs aux alouettes ont donc pu reprendre leur activité.

Au total, ce sont huit arrêtés qui sont parus vendredi 15 octobre au Journal officiel, autorisant des chasses d’oiseaux dites traditionnelles par piégeage. Outre la capture des alouettes des champs dans les départements du Sud-Ouest, ils autorisent aussi « la capture des vanneaux huppés et des pluviers dorés au moyen de tenderies aux filets » dans les Ardennes, et la « tenderie (nœud coulant) aux grives et aux merles noirs » dans les Ardennes.

Mais voilà, les hautes autorités ont fait machine arrière pour tout annuler ! Il n’aura fallu que dix petits jours pour que ce dernier donne raison aux écologistes.

L’injustice est énorme du côté des chasseurs. « La saison est fichue », regrette la Fédération des chasseurs des Landes auprès de France Bleu Landes. D’ici quelques mois, le Conseil d’Etat statuera au fond cette décision en déféré. Nous saurons alors si elle est définitive ou si les autorités reviennent encore une fois dessus.

En attendant, les chasseurs des Landes ne cachent pas leur colère et leur déception, suivis et soutenus par les chasseurs de toute la France, solidaires face à cette injustice. « Ce qui est sûr, c’est que nous sommes déterminés et qu’il est simplement exclu de se faire salir ainsi », peut-on lire dans un message publié hier soir, à chaud. « Personne ne nous enlèvera notre héritage ».