Chasse au sanglier : un calendrier simplifié

Après réunion des commissions départementales, le changement le plus important est appliqué au calendrier de la chasse au sanglier, désormais simplifié selon les modalités suivantes :

Du 1er juin au 28 février, la chasse au sanglier, tous modes de chasse confondus, est ouverte tous les jours.

Du 1er juin au 14 août inclus, une autorisation préfectorale est nécessaire pour chasser en battue.

Pour la chasse à l’approche et à l’affût : chaque détenteur a reçu une autorisation spécifique, qu’il peut déléguer ensuite à tout chasseur de sa société.

 

Labellisé Territoire de Faune sauvage

Réunie le 9 mars dernier à la Maison de la Chasse à Paris, la délégation française du label européen « Wildlife Estates » ou « Territoires de faune sauvage » a officiellement labellisé huit nouveaux territoires de l’Hexagone pour la qualité de leur gestion en faveur de la biodiversité.

La Société communale de chasse de Nojals-et-Clotte, en Périgord pourpre compte parmi les lauréats 2017. Cette dernière s’est distinguée par les nombreuses actions qu’elle mène sur le terrain, en adhérant à la philosophie du label : promouvoir les gestions exemplaires de territoires qui travaillent à l’équilibre entre les activités socioéconomiques, les usages et la préservation de la nature. Depuis 2011, date de son développement dans notre pays, 28 000 hectares ont été labellisés en France, dans des milieux divers (agricoles, forestiers, montagnards, littoraux ou humides). C’est dans cet esprit qu’oeuvre la Société de chasse communale de Nojals-et- Clottes, notamment au travers de plantation et entretien de haies, implantation de cultures à gibier et de jachères faune sauvage, de la mise en place d’agrainoirs, de la régulation des prédateurs, du développement d’une souche sauvage de faisan et de la gestion des espèces.

 

Sensibilisation à la sécurité

La Fédération départementale lance des demi-journées d’information et d’éducation à la sécurité sur le terrain.

Après la série d’accidents tragiques recensés en Dordogne lors de la dernière saison, la FDC 24 fait de la sécurité l’une de ses plus grandes priorités. Pour toucher l’ensemble des chasseurs périgourdins et après avoir réfléchi aux différents moyens d’action avec les présidents et les directeurs de battue, il a été décidé de mettre sur pied ces demi-journées d’information. S’il y a 4 ans des soirées en salle avaient réuni plus de 3 000 personnes autour de ce même sujet, c’est aujourd’hui sur le terrain que les techniciens ont décidé de délivrer les informations nécessaires, avec des ateliers structurés. L’opération a été présentée le 22 avril, lors de l’assemblée générale de la Fédération départementale, avec la projection d’un spot promotionnel tourné en situation avec les chasseurs du GC d’Eglise-Neuve-d’Issac.