Sanglier : un trophée classé médaille d’or

Philippe Volondat n’est pas prêt d’oublier ce jour d’octobre. Avec son équipe, il a tué un sanglier de 170 kg, dont l’âge a été estimé à 10 ans. Mais, au delà du poids déjà remarquable, ce qui distingue cette prise de choix est son trophée.

Dès qu’il a vu ses défenses, Philippe Volondat a su qu’il avait réalisé une chasse exceptionnelle. Alors, il a réalisé les démarches pour enregistrer son trophée. Les résultats lui ont donné raison. Après analyse, les défenses et les grès du sanglier ont été classés médaille d’or au niveau national, à quelques points seulement du niveau exceptionnel. Son trophée se classera dans le top 50 des prises de tous les temps en France, certainement autour de la 23-24e place.

Chabatz d’entrar !

« Chabatz d’entrar », finissez d’entrer, c’est le dicton limousin porté en étendard. Dans cet esprit, la Fédération des chasseurs de la Creuse a mis en place toute une série de mesures pour inciter à la pratique de la chasse.

La Creuse compte 7 000 chasseurs mais en a perdu 1 300 en moins de 10 ans… Avec une telle baisse, l’assemblée générale de la Fédération des chasseurs aurait pu se tenir dans une ambiance de morosité, mi-avril. Pourtant, ces passionnés n’entendent pas en rester à ces seuls chiffres. Loin de se contenter de ce constat commun à toute la France, la Fédération creusoise a choisi le volontarisme pour inverser la tendance. Plusieurs mesures incitatives ont été adoptées. Notant le succès du Permis à zéro euro initié par le voisin hautviennois, la structure cynégétique creusoise a décidé à son tour de se lancer dans l’aventure. Le permis à zéro euro, plébiscité lors des réunions de pays, sera opérationnel au 1er janvier 2018.

Biodiversité : donner du sens à la plantation de haies

A Maison-Feyne, des enfants, lycéens et chasseurs ont planté des haies sur une parcelle agricole.

Un projet pédagogique qui renoue avec un paysage bocager limousin. La vingtaine d’enfants de la petite école primaire de Maison-Feyne, au nord de la Creuse ont planté des haies sur un terrain préparé par leurs aînés de Terminale du lycée agricole d’Ahun, également présents. Romain Gautier, animateur nature de l’association Prom’haies, les encadrait pour faire de ce moment un instant particulier et solennel.